Connect
To Top

M’tzamboro veut y faire face

Trois jours après le décès tragique d’une femme prise de malaise survenu à Hamjago après une descente remarquée d’une bande de jeunes délinquants originaires de M’tzamboro pour agresser des jeunes de Hamjago, la population a tenu à réagir.

Trois jours après le décès tragique d’une femme prise de malaise survenu à Hamjago après une descente remarquée d’une bande de jeunes délinquants originaires de M’tzamboro pour agresser des jeunes de Hamjago, la population a tenu à réagir. 

C’est dans ce sens qu’une grande réunion fut organisée au foyer des jeunes de M’tzamboro ce jeudi à 16H00. Même si la population de la localité n’a pas vraiment répondu présent en masse à l’événement, la centaine des participants ont ténu d’abord à apporter leur soutien à la famille et aux proches de la défunte, et à tout le village de Hamjago. Pour autant l’ordre du jour reposait sur la délinquance juvénile, ses conséquences mais surtout trouver des solutions à cet épineux problème dont les auteurs ne sont autres que les jeunes. 

Plusieurs interlocuteurs se sont succédés au micro pour exprimer leur désarroi et pour trouver des solutions. Aucun acteur n’est mis de côté, du rôle des parents, des éducateurs de l’association Messo, des autorités judiciaires, la gendarmerie de M’tzamboro, la municipalité, etc… Au final, une idée semble faire l’unanimité: la création d’un comité de surveillance du village comme ce qui se fait déjà dans les autres localités de la commune, ou de l’autre côté de la colline à Acoua. 

Les intervenants n’ont pas cessé de mettre en cause l’éducation à la française imposée par les autorités à Mayotte où il est désormais impossible de corriger les enfants ou encore s’en prendre aux voleurs surpris dans les domiciles. Une chose est sûre, la population exige des solutions fermes et efficaces à ce problème de la délinquance avant que “l’île de Mayotte ne tombe dans le KO” renchérissent les organisateurs.

Fofana A.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Société