Connect
To Top

Esclavage. En quelques dates

L’esclavage, “c’est l’état d’une personne à qui on a ôté sa liberté et qui vit sous l’emprise et la dépendance absolue d’une autre personne dont il est la propriété exploitable et négociable.

L’esclavage, “c’est l’état d’une personne à qui on a ôté sa liberté et qui vit sous l’emprise et la dépendance absolue d’une autre personne dont il est la propriété exploitable et négociable. Un esclave ne possède plus de libertés fondamentales et à ce titre est en dehors de la loi commune à tous les citoyens”. On considère généralement que le début de la traite occidentale date de 1441, quand des navigateurs portugais enlevèrent des Africains pour en faire des esclaves dans leur pays. 

La traite négrière atlantique débute au 15e siècle lorsque les Portugais commencent à acheter des hommes sur les côtes d’Afrique qu’ils explorent alors. La découverte du Nouveau Monde et sa colonisation par les grandes puissances maritimes européennes accélèrent le processus de façon exponentielle.

1674. C’est l’année du grand virage, pour l’esclavage. Jusque-là, depuis des siècles, des Africains sont essentiellement emmenés à travers le Sahara vers les pays du monde arabe, où ils deviennent esclaves. 

1685. Il existe deux versions du Code noir. La première version a été élaborée par le ministre Jean-Baptiste Colbert (1616-1683). Il fut promulgué en mars 1685 par Louis XIV.

Les causes de la traite négrière et de l’esclavage colonial. Plus de dix millions d’hommes, de femmes et d’enfants ont été déportés du XVIe au XIXe siècle par les puissances occidentales, des côtes d’Afrique vers leurs colonies d’Amérique et de l’Océan indien, pour être mis en esclavage.

12 février 1761. En Europe, le Portugal fut le premier pays à abolir l’esclavage par le décret.

4 février 1794. Abolition de l’esclavage sur toutes les colonies de la France par un vote de la Convention par décret.

1807. L’abolition de la traite des Noirs. À l’issue d’un puissant mouvement d’opinion influencé par les philanthropes, le Parlement anglais abolit en 1807 la traite des Noirs, au moment même où cette activité était rendue très lucrative par l’essor de la production sucrière des colonies britanniques aux Antilles.

1815. De retour de l’île d’Elbe en 1815, Napoléon décrète l’abolition de la traite des esclaves, qui aligne la France sur la décision que vient de prendre le congrès de Vienne. Mais sa décision n’est nullement humaniste puisqu’elle n’a pour seul but que de se concilier la Grande-Bretagne.

1815-1817. L’interdiction de la traite n’intervient qu’en 1815 et surtout en 1817 sous Louis XVIII. L’esclavage est définitivement aboli à Paris, en conseil de Gouvernement, par le décret de Victor Schœlcher qui décide l’abolition de l’esclavage en France et dans ses colonies, le 27 avril 1848 .

Kaya A.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Commémoration