Connect
To Top

Des jeunes encagoulés et armés dans les rues d’Acoua cette nuit

Alors que la population dormait après une journée de fête de l’Aïd al-Fitr pas comme les autres, une dizaine de jeunes originaires de M’tsangamouji ont fait une descente remarquée dans le coeur du village, dans le quartier M’jihari où des véhicules ont été dégradés dans les coups de 23H00.

Alors que la population dormait après une journée de fête de l’Aïd al-Fitr pas comme les autres, une dizaine de jeunes originaires de M’tsangamouji ont fait une descente remarquée dans le coeur du village, dans le quartier M’jihari où des véhicules ont été dégradés dans les coups de 23H00. 

Armés de bâtons de pierres et d’armes blanches, ils étaient à la recherche des jeunes qui les auraient agressés à proximité de la boutique de Ayel, quand ces derniers originaires de M’tsangamouji s’étaient présentés à la boutique pour s’acheter des boissons, vers 20H00. N’ayant pas pu mettre la main sur leurs agresseurs, ils s’en sont tout simplement pris à plusieurs véhicules garés sur la route en remontant de chez Ayel vers la place Assani Mahamoud. Les rares passants présents encore dehors à cette heure tardive et le voisinage frustrés ont dû rebrousser chemin ou se cloitrer dans leurs habitations. 

L’alerte donnée, quelques adultes ont tenté de rattraper les jeunes mais sans succès. Ils auraient aussitôt pris la fuite en voiture à l’arrivée de la gendarmerie de la brigade de M’tzamboro alertée également. Ceci étant, ce n’est pas la première fois que ce genre des faits se produit avec les mêmes circonstances avec comme auteurs de dégradation, les jeunes de M’tsangamouji. La dernière remonte à plus de deux ans où une quinzaine de voitures ont été dégradées dans la localité. 

Les voies s’élèvent pour demander plus de présence de sécurité la nuit afin de prévenir ce genre d’événements. Patrouille de la police municipale ou encore la patrouille citoyenne, mais l’actualité de la Petite-terre rappelle à la population à la vigilance. Des plaintes ont été déposées à la gendarmerie de M’tzamboro.

Fofana A.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Faits divers

  • Elle décède en voulant protéger son petit-fils

    Depuis quelques jours la tension monte entre les jeunes des villages de M’tzamboro et de son voisin Hamjago, concernant des guéguerres...

    ShongaPeople30 juin 2020
  • Le corps de Khams a été retrouvé

    Près de 24 heures après sa tragique disparition suite à un accident de Jet ski, le corps du comédien Khams a...

    ShongaPeople14 juin 2020
  • Khams porté disparu

    Toute la population de Mayotte retient son souffle après la disparition ce samedi en fin d’après-midi du comédien Khams suite à...

    ShongaPeople14 juin 2020