Connect
To Top

Tournoi de M’raha ou Katra séduit

En ce dernier dimanche du mois de novembre, les amateurs du grand jeu traditionnel M’raha ou Katra se sont donnés rendez-vous sur le belle plage Antapa Lalahi d’Acoua pour s’adonner à leur passions. Ils étaient plus d’une trentaine à venir s’affronter autour de ce jeu traditionnel séculaire. plongés dans leurs “Bawou”, avec des “Pékis” à la main pour chercher la bonne formule pour dominer leurs adversaires, les joueurs de Katra ont encore la côte. En l’espace d’un après-midi, Acoua s’est replongé dans ce jeu, comme le “Dama” qui auparavant réunissait toutes les générations.

Le M’raha a encore du succès

Pour la même occasion, les organisateurs ont voulu marqué le coup en invitant des gens venus de tout le nord de Mayotte, en particulier de Dzoumogné. Cette localité étant le centre de Mayotte donc regorge énormément de talent dans ce jeu noble. Le M’raha, ce jeu pratiqué généralement par les hommes demande réflexion, attention, concentration voir même anticipation. A l’image des jeux d’échec ou des dames, le M’raha a toute sa place dans les jeux de société. Sur une planche trouée et des “pékis” ou billes tous les regardes étaient tournés sur les joueurs. A Acoua les gens ne font rien à la légère. Autour d’un Voulé amical, participants, supporters et curieux le tournoi s’est passé dans une très bonne ambiance. Les participants répartis en 3 poules de 6 à 7 joueurs chacun devaient affronter directement leurs adversaires au bout de 3 rounds s’il y a match nul . Par contre en cas de score de 2-0, le gagnant se qualifie directement pour le tour suivant. Durant le jeu, les joueurs n’ont que 30 secondes pour se décider à jouer pour éviter un carton jaune. Puisque qui dit tournoi suppose des règlements. Et un arbitre était là pour s’assurer que tous les joueurs et spectateurs respectent le jeu. Donc il était naturellement interdit de souffler aux joueurs.

Maya seul rescapé

Côté Acoua, plusieurs grands noms ont tenté de défendre les couleurs mais seul Maya a pu atteindre les demi-finales. La finale a opposé deux participants originaires de Dzoumogné la nuit tombé. Mais faute de lumière la finale n’a pu avoir lieu. Ceci étant Daroussi Amboul Bar dit Bay, l’un des grands organisateurs de cette belle journée de M’raha ne compte pas en rester. Avec ses copains ils envisagent de créer une association de Katra pour non seulement pouvoir répondre aux exigences administratives  mais également pouvoir participer aux nombreuses compétitions à venir dans l’île, et surtout dans l’intérêt de sauvegarder  ce grand jeu qui a traversé toutes les générations.

Le prochain rendez-vous pour les amateurs de ce jeu ancien se tiendra à Mamoudzou. Avis aux amateurs.

Fofana

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 22 =


More in Culture

News People d'ici et d'ailleurs. Mode, Tendance, Divertissement

Facebook ShongaPeople

Abonnez-vous à notre newsletter

©2018 ShongaPeople. Conception-Réalisation by Kaya.